Certification par les pairs : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
Ligne 1 : Ligne 1 :
certification, pairs, bazar, confiance, légitimité, hiérarchie de compétences, hiérarchie de contributions, hiérarchie de statut
+
''certification, pairs, bazar, confiance, légitimité, hiérarchie de compétences, hiérarchie de contributions, hiérarchie de statut''
  
---------
+
-----
 
== Principes ==
 
== Principes ==
  

Version du 2 octobre 2011 à 20:29

certification, pairs, bazar, confiance, légitimité, hiérarchie de compétences, hiérarchie de contributions, hiérarchie de statut


Principes

La certification par les pairs est une méthode de reconnaissance décentralisée qui délègue aux membres d'une communauté la possibilité de se jauger mutuellement.

Il ne s'agit plus d'une validation par un organisme ayant pignon sur rue, mais par ses pairs (ses égaux). C'est ce modèle de validation qui prévaut dans le domaine scientifique, notamment lorsqu'il s'agit d'évaluer la qualité d'une publication avant sa parution dans une revue comme Nature, Science ou PLOS.

Dans tout domaine pointu, comme dans toutes les disciplines de la recherche, il est difficile de trouver des personnes avec le bagage suffisant pour évaluer de manière pertinente le travail d'un autre membre. Cette approche est de plus en plus fréquemment employée dans le milieu du Web, notamment au sein de la communauté du logiciel libre, pour décider de la prise de responsabilités au sein d'un projet. Au lieu de se s'en tenir à des critères externes, comme les diplômes ou la reconnaissance dans un milieu professionnel, les membres des différentes communautés d'intérêt désignent leurs responsables :

  • parfois par vote formel (comme au sein du projet Debian)
  • parfois de manière informelle (dans la plupart des projets)

Ceci n'est pas nouveau, mais sort de domaines cantonnés jadis à une élite. Ainsi, même si on n'a pas un cursus académique très fourni, les autres membres du projet peuvent trouver que votre contribution a de la valeur, que vous n'êtes pas vos diplômes (ni leur absence). Espérons que les systèmes de validation des acquis de l'expérience (VAE) prennent en compte de manière plus systématique ce type de reconnaissance afin de :

  • promouvoir l'implication volontaire au sein de projets ;
  • cesser de se reposer sur des systèmes, souvent vieillissants, qui ont du mal à s'adapter aux changements de paradigme qu'impulse la société de l'information ;
  • donner de la valeur aux avis des membres de ces communautés de pratiques.



Quiz : Certification par les pairs et réputation en ligne

Question : Certains internautes se méfient d'Internet et donnent toujours un pseudonyme quelconque et commun lorsqu'ils contribuent aux forums et autres espaces collaboratifs. Pensez-vous que c'est là un code de conduite durable ? (Plusieurs bonnes réponses)

  • A) Ils ont raison car on ne sait pas ce que pourraient exploiter des tiers pour leur nuire dans le futur.
  • B) Ils ont tort, car il devient ainsi impossible pour autrui de voir facilement toutes leurs contributions.
  • C) Ils ont tort, car une partie de leur vie publique est inexploitable, même si elle pourrait être valorisée par la suite dans un contexte professionnel.
  • D) Ils ont tort, car ils risquent de se répondre à eux-même sans le faire exprès au cas où ils retomberaient sur leurs anciennes contributions après avoir changé de pseudonyme.
  • E) Ils ont raison d'utiliser un pseudonyme pour les contributions qui pourraient desservir leur image actuellement ou dans le futur.
  • F) Ils ont tort, car leurs contacts ne peuvent remonter jusqu'à d'autres éléments leur permettant de bien s'assurer qu'ils sont légitimes dans leurs contributions.
  • G) Ils ont raison car les employeurs font des recherches sur leurs futurs employés et il vaut mieux qu'ils ne trouvent rien.


Références