Chapitre 4 : introduction : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
Ce chapitre tentera de plus d’aider les formateurs ou les gestionnaires de projet à développer des programmes d’apprentissage tout au long de la vie intégrant le eLearning pour des patients hospitalisés.
 
Ce chapitre tentera de plus d’aider les formateurs ou les gestionnaires de projet à développer des programmes d’apprentissage tout au long de la vie intégrant le eLearning pour des patients hospitalisés.
  
Nous présenterons les principaux enjeux d’un environnement numérique pour pouvoir atteindre ce but. Ce challenge est lié à la capacité à développer des compétences dans la manière de se présenter soi-même sur le WEB et aider les apprenants à le faire par eux- mêmes par la suite. Nous appelons cela l’art du « profilage ».
+
Nous présenterons les principaux enjeux d’un environnement numérique pour pouvoir atteindre ce but. Ce challenge est lié à la capacité à développer des compétences dans la manière de se présenter soi-même sur le Web et aider les apprenants à le faire par eux- mêmes par la suite. Nous appelons cela l’art du « profilage ».
  
 
Les premières choses à apprendre probablement pour utiliser un ordinateur sont :  
 
Les premières choses à apprendre probablement pour utiliser un ordinateur sont :  

Version du 26 septembre 2011 à 15:11

Extraits de l'article "e-Culture pour patients et facilitateurs" de Théo Bondolfi et Raphaël Rousseau, paru dans "e-Learning for adults in hospital"'

Les codes de conduite pour la communication

Du fait qu’Internet est un medium assez jeune, les apprenants peuvent ne pas comprendre les différences entre les autres medias et quelques-uns électroniques plus récents, comme l’email, la navigation sur une plate-forme eLearning... dans ce chapitre, nous allons tenter d’aider les formateurs à comprendre ces différences pour qu’ils puissent aider les apprenants à faire de même.

Ce chapitre tentera de plus d’aider les formateurs ou les gestionnaires de projet à développer des programmes d’apprentissage tout au long de la vie intégrant le eLearning pour des patients hospitalisés.

Nous présenterons les principaux enjeux d’un environnement numérique pour pouvoir atteindre ce but. Ce challenge est lié à la capacité à développer des compétences dans la manière de se présenter soi-même sur le Web et aider les apprenants à le faire par eux- mêmes par la suite. Nous appelons cela l’art du « profilage ».

Les premières choses à apprendre probablement pour utiliser un ordinateur sont :

  • Comment utiliser le clavier et la souris,
  • Comment utiliser les logiciels de base du bureau comme le traitement de texte et un tableur.
  • Peut-être aussi comment jouer aux jeux informatiques (si ce n’est pas votre cas, ce sera peut-être celui de vos apprenants !)

Les formateurs doivent pratiquer le code de conduite Internet.

Des lignes directrices informelles appelées « netiquette » existent pour les utilisateurs du Web. Netiquette est une liste de règles simples dont les plus importantes sont expliquées plus loin. Vous pouvez en connaître plus sur les règles de netiquette en vous rendant sur Wikipédia: http://en.wikipedia.org/wiki/Netiquette ou www.albion.com/netiquette/corerules.html.

Le respect du temps et la bande passante

Nous sommes souvent amenés à communiquer avec d'autres utilisateurs Internet (par ex. chat, forums ...). Il est fondamental de respecter le temps des autres et ne pas les déranger sans raison valable avec des messages. Il est aussi nécessaire de comprendre que tous les utilisateurs n'ont pas la même capacité de bande passante et donc essayer de ne pas joindre des pièces jointes lourdes dans les emails (500ko maximum) car cela peut mettre très longtemps à télécharger suivant le type de connexion.

La culture du partage de connaissance

Il ne faut pas hésiter à partager ses connaissance. Si quelqu'un a une expertise ou une connaissance particulière, ils est conseillé de la partager avec d'autres "netcitoyens". Cela contribue ainsi à enrichir le sujet dont on est expert en participant à des projets collectifs en ligne, comme Wikipédia, l'encyclopédie gratuite du net. On peut rejoindre des communautés de pratiques sur un style de musique particulier ou de n'importe quel passe-temps.

La traçabilité

Les mots s'envolent et les écrits restent, alors tout ce qui circule sur Internet peut être enregistré ou sauvegardé (mémoire cache). Les mots doivent par conséquent être soigneusement choisis. Le fait d'effacer le texte et les dossiers ne garantit d'ailleurs pas qu'ils n'ont pas été sauvegardés ailleurs sur le web. Il faut vraiment être prudent. Même si on se connecte à partir d'un accès public, il y a toujours moyen de retrouver ceux qui ont fait des choses punissables.


Le contexte

Une attention particulière doit être apportée à toute l'information périphérique au contexte (c'est-à-dire l'auteur, la date, l'endroit, l'audience ciblée...). Certains mots doivent être évités comme demain ou le week-end prochain, car ce sont en fait des données flexibles. L'année doit toujours apparaître dans les dates; il est dommage de lire des contenus expirés qui parlent de mois prochain quand ceux-ci réfèrent à des événements antérieurs de plusieurs mois ou années.


Utilisez le Web, mais ne copiez pas.

Quand on peut, on ne devrait pas copier et coller le contenu du Web mais plutôt faire des liens pour éviter de copier des renseignements. C'est une façon d'éviter d'être obsolète quand le document d'origine s'actualise.


Email - quelques éléments de bonnes pratiques

Choix du sujet: court, clair et spécifique

Les emails sont d'abord vus sous une forme courte avec le nom d'expéditeur, la date et le sujet. Ainsi si on veut que ses emails soient lus avec une attention appropriée, il faut faire attention aux termes utilisés. Les sujets comme "Comment allez-vous?", "Important", le nom de l'expéditeur ou du destinataire ou, pire, les sujets vides, doivent être évités.

Corps de l'email: simple, direct et clair

La partie principale de l'email doit s'écrire dans un langage simple, direct et clair, parce que:

  • L'email est un média asynchrone (l'écriture et la lecture sont faites à des moments différents) ; il y a là donc une déperdition de temps car il faut plusieurs emails pour clarifier un point spécifique dans les échanges. Les gens qui lisent leurs emails peuvent avoir beaucoup de messages à lire. Il est donc important d'en venir au point sans trop de détails inutiles.
  • Les gens qui lisent leurs emails peuvent avoir beaucoup de messages à lire.

Quelques références

  • Les règles de base de la Netiquette, Virginia Shea (1994):

http://www.albion.com/netiquette/corerules.html

  • RFC1855, Netiquette Guidelines:

http://www.faqs.org/rfcs/rfcl855.html

  • Internet and Web Glossary: Internet and Web Essentials (ISBN

1887902460) by Ernest Ackermann and Karen Hartman (2000): http://www.webliminal.com/essentials/glossary.htm#asynchronous

  • The Jedi Master Speaks: Asynchronicity (August 15,1999):

http://www.dreamagic.com/jedi/article5.html

  • Asynchronicity: Distributed Learning Communities:

http://www.wsu.edu/vwsu/direction/DirectPapers/ Asynchronicity.html

  • Asynchrones Lernen:

http://www.wsu.edu/vwsu/RFP9631/WP1101496.html

  • Allgegenwart im Internet-Zeitalter:

http://jeremy.zawodny.com/blog/archives/002931.html