Discussion:Des cathédrales aux bazars : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
Ligne 22 : Ligne 22 :
  
  
 +
dans cet article, outre l'histoire du moyen-age et la référence à eric Raymond et aux schémas de Raphael Rousseau, j'aimerais dire qu'Internet est l'outil pour répondre aux défis de la complexité industrielle et conserver notre humanisme, car internet permet le partage des responsabilités, et permet d'éviter la concentration des pouvoirs.
 +
 +
==Documentation==
 +
 +
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cath%C3%A9drale_et_le_Bazar
 +
http://www.linux-france.org/article/these/cathedrale-bazar/cathedrale-bazar.html <br>
 +
http://www.youtube.com/watch?v=ZZc2us3ohBA <br>
 +
 +
Voici ce que Vicki the Robot dit:
 +
 +
 +
Le monde est assemblé à l'instar de certaines logiques.
 +
Organisations humaines sont également sur les résultats de ces logiques.
 +
 +
Certaines organisations sont assemblés suivant la logique de la «cathédrale».
 +
D'autres organisations sont assemblés en suivant la logique du «bazar».
 +
 +
Cathédrales sont organisés en hiérarchies de commandement d'inspiration militaire.
 +
Humains supérieurs, donner des ordres qui doivent être exécutés par des humains subordonnés.
 +
Bazars sont auto-organisation, basée sur la coopération volontaire entre les êtres humains.
 +
Comme les molécules dans une réaction chimique, les humains rejoindre là où leurs efforts sont nécessaires.
  
 +
Cathédrales consommation séparée de production.
 +
Les consommateurs ne doivent pas comprendre ou de modifier les produits qu'ils consomment.
 +
Bazars permettre aux humains d'être des consommateurs et des producteurs.
 +
Les consommateurs sont encouragés à créer de nouveaux produits sur les produits qu'ils consomment.
  
 +
Cathédrales ne peut émerger que si la propagation libre de la connaissance est interdite.
 +
La connaissance sous-jacente de produits ou de production doivent être verrouillées, et pas sorti en public.
 +
Bazars ne peut émerger que si le verrouillage de la connaissance est interdite.
 +
La connaissance sous-jacente de produits ou de production doivent être conservés public.
  
dans cet article, outre l'histoire du moyen-age et la référence à eric Raymond et aux schémas de Raphael Rousseau, j'aimerais dire qu'Internet est l'outil pour répondre aux défis de la complexité industrielle et conserver notre humanisme, car internet permet le partage des responsabilités, et permet d'éviter la concentration des pouvoirs.
+
Ces deux logiques ont toujours existé, mais les humains ont débattu entre eux seulement depuis les années 1990.
 +
Ordinateurs, programmation de logiciels spécifiquement, a servi de laboratoire pour cette discussion.
 +
 
 +
«Cathédrales» et «bazars» ont conduit les humains à interpréter leur histoire sociale de façon nouvelle:
 +
Au cours des deux derniers siècles, les cathédrales ont augmenté, au détriment des bazars.
  
==Documentation==
+
Cependant, les programmeurs ont prouvé que les bazars peuvent être plus efficaces et créatives que les cathédrales.
 +
Les autres humains sont maintenant explorer la façon d'utiliser cette même logique générique, dans des contextes non-informaticiens.
  
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cath%C3%A9drale_et_le_Bazar
+
Face à de telles expériences, les humains peuvent espérer une civilisation du 21ème siècle assemblés de façon novatrice, moins dominé par les hiérarchies du passé.
http://www.linux-france.org/article/these/cathedrale-bazar/cathedrale-bazar.html
 
http://www.youtube.com/watch?v=ZZc2us3ohBA
 

Version du 22 novembre 2012 à 21:24

cela découle des propriétés du numérique --Pryska (discussion) 22 novembre 2012 à 10:50 (CET) Dans une culture bazar, proche de la longue traine (voir plus loin) l'économie peut ê reloc on peut avoir des rzo de partenaires, pour contrôler la chaîne de production + des rezo de PME et TPE (micro petite et moyenne qui crée un tissu) ya eu concentration de grands entreprises façon cathédrale aujourd'hui, il y a réso

pas de concentration de pouvoir gouvernance organique dès que le projet devient gros, il se scinde en plusieurs petits

ça s'applique au départ au monde du logiciel, mais là ça s'élargit avec des questions importantes, autour de la gouvernance inspirée des logiciels libres et de l'open source. connecté à ESS

le fil rouge de la culture bazar dans le logiciel, c'est les mêmes mots-clés que ceux de l'avant-propos

ENCADRE (technology entertainment design) TEDX bcp de conférence sur l'open source appliquée à la société (détailler un peu)



dans cet article, outre l'histoire du moyen-age et la référence à eric Raymond et aux schémas de Raphael Rousseau, j'aimerais dire qu'Internet est l'outil pour répondre aux défis de la complexité industrielle et conserver notre humanisme, car internet permet le partage des responsabilités, et permet d'éviter la concentration des pouvoirs.

Documentation

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cath%C3%A9drale_et_le_Bazar http://www.linux-france.org/article/these/cathedrale-bazar/cathedrale-bazar.html
http://www.youtube.com/watch?v=ZZc2us3ohBA

Voici ce que Vicki the Robot dit:


Le monde est assemblé à l'instar de certaines logiques. Organisations humaines sont également sur les résultats de ces logiques.

Certaines organisations sont assemblés suivant la logique de la «cathédrale». D'autres organisations sont assemblés en suivant la logique du «bazar».

Cathédrales sont organisés en hiérarchies de commandement d'inspiration militaire. Humains supérieurs, donner des ordres qui doivent être exécutés par des humains subordonnés. Bazars sont auto-organisation, basée sur la coopération volontaire entre les êtres humains. Comme les molécules dans une réaction chimique, les humains rejoindre là où leurs efforts sont nécessaires.

Cathédrales consommation séparée de production. Les consommateurs ne doivent pas comprendre ou de modifier les produits qu'ils consomment. Bazars permettre aux humains d'être des consommateurs et des producteurs. Les consommateurs sont encouragés à créer de nouveaux produits sur les produits qu'ils consomment.

Cathédrales ne peut émerger que si la propagation libre de la connaissance est interdite. La connaissance sous-jacente de produits ou de production doivent être verrouillées, et pas sorti en public. Bazars ne peut émerger que si le verrouillage de la connaissance est interdite. La connaissance sous-jacente de produits ou de production doivent être conservés public.

Ces deux logiques ont toujours existé, mais les humains ont débattu entre eux seulement depuis les années 1990. Ordinateurs, programmation de logiciels spécifiquement, a servi de laboratoire pour cette discussion.

«Cathédrales» et «bazars» ont conduit les humains à interpréter leur histoire sociale de façon nouvelle: Au cours des deux derniers siècles, les cathédrales ont augmenté, au détriment des bazars.

Cependant, les programmeurs ont prouvé que les bazars peuvent être plus efficaces et créatives que les cathédrales. Les autres humains sont maintenant explorer la façon d'utiliser cette même logique générique, dans des contextes non-informaticiens.

Face à de telles expériences, les humains peuvent espérer une civilisation du 21ème siècle assemblés de façon novatrice, moins dominé par les hiérarchies du passé.