La machine de Turing : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
(Modifications mineures)
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
Plus d'un milliard d'ordinateurs[1] dans le monde en 2010. En 2014, il y en aura près de deux milliards. Mais qui est à l'origine de l'informatique ? L'Histoire a retenu le nom d'Alan Mathison Turing . L'invention ne peut pourtant pas lui être entièrement attribuée, étant nécessairement le fruit de nombreux talents conjugués ; néanmoins, Turing demeure celui qui a fabriqué le premier grand ordinateur moderne.
 
Plus d'un milliard d'ordinateurs[1] dans le monde en 2010. En 2014, il y en aura près de deux milliards. Mais qui est à l'origine de l'informatique ? L'Histoire a retenu le nom d'Alan Mathison Turing . L'invention ne peut pourtant pas lui être entièrement attribuée, étant nécessairement le fruit de nombreux talents conjugués ; néanmoins, Turing demeure celui qui a fabriqué le premier grand ordinateur moderne.
  
Pendant la deuxième guerre mondiale, ce mathématicien de génie, marathonien à ses heures, un peu autiste, s'attache à défaire les codes secrets de la machine Enigma utilisée par les Nazis pour crypter leurs messages, ceci pour anticiper les attaques allemandes. Jusqu'à 6000 hommes travailleront sur la base de ses idées en assemblant des tubes ayant un rapport lointain avec les ordinateurs d'aujourd'hui mais préfigurant leur fonctionnement. La machine de Turing consommait autant d'électricité que la ville de Londres, c'est dire sa taille !
+
Pendant la deuxième guerre mondiale, ce mathématicien de génie s'attache à défaire les codes secrets de la machine Enigma utilisée par les Nazis pour crypter leurs messages, afin d'anticiper les attaques allemandes. Jusqu'à 6000 hommes travailleront sur la base de ses idées en assemblant des tubes ayant un rapport lointain avec les ordinateurs d'aujourd'hui mais préfigurant leur fonctionnement. La machine de Turing était énorme : elle consommait autant d'électricité que la ville de Londres!
  
Grâce à cette machine, les experts estiment que la guerre mondiale fut écourtée d'au moins un an. Conscient de la valeur de l'homme, Churchill le charge de mettre au point le système de communication secret qui lui permettra de communiquer avec le président Roosevelt.  
+
Les experts estiment que grâce à cette machine, la guerre mondiale fut écourtée d'au moins un an. Churchill chargea Turing de mettre au point le système de communication secret pour communiquer avec le président Roosevelt.  
Alan Turing séjourne ensuite aux États-Unis où il rencontre Claude Shannon, fondateur de la théorie de l’information et inventeur du fameux bit, définissant l’unité d’information de tous les ordinateurs. A partir de 1945, il travaille sur la programmation de l'un des tout premiers véritables ordinateurs : Manchester Mark I.
+
Alan Turing séjourna ensuite aux États-Unis où il rencontra Claude Shannon, fondateur de la théorie de l’information et inventeur du fameux bit, définissant l’unité d’information de tous les ordinateurs. A partir de 1945, il travailla sur la programmation de l'un des tout premiers véritables ordinateurs : Manchester Mark I.
 +
 
 +
 
 +
Un franc succès qui ne le sauva pourtant pas de la discrimination envers les homosexuels, desquels il faisait partie.  Turing était montré du doigt pour ses excentricités et ses comportements étranges -il se baladait par exemple avec un gros réveil autour du cou-, il fut contraint à la castration chimique et mis au ban de la société.
 +
 
 +
Selon la légende, il serait mort en 1954 après avoir croqué une pomme saturée de cyanure. En septembre 2009, le premier ministre britannique Gordon Brown a présenté des regrets au nom du gouvernement britannique pour le traitement qui lui a été infligé.
  
Puis, persécuté pour son homosexualité, montré du doigt pour ses excentricités et ses comportements étranges -il se baladait par exemple avec un gros réveil autour du cou- il est contraint à la castration chimique et est mis au ban de la société. Selon la légende, il meurt en 1954 après avoir croqué une pomme saturée de cyanure. En septembre 2009, le premier ministre britannique Gordon Brown a présenté des regrets au nom du gouvernement britannique pour le traitement qui lui a été infligé.
 
  
L'informatique, dès ses débuts, est dynamisée par des gens curieux de nature, ouverts à la différence, hyper-créatifs, véritables artistes de la société de l'information, largement incompris par leurs contemporains, alors qu'ils façonnent les comportements de demain.
 
  
 
----
 
----
Ligne 48 : Ligne 51 :
 
=== Sources iconographiques ===
 
=== Sources iconographiques ===
  
http://blogs.warwick.ac.uk/images/jmiles/2006/03/03/turing.jpg  
+
http://blogs.warwick.ac.uk/images/jmiles/2006/03/03/turing.jpg
 
 
----
 
 
 
----
 
 
 
== En ligne ==
 
 
 
=== Autres documents pour usages complémentaires (en option) ===
 
Non disponible pour le moment
 
 
 
=== Encart-s (en option) ===
 
 
 
Anecdotes sur Turing si Pierre Vallée nous autorise à prendre 1 ou 2 paragraphe de son livre sur le sujet.
 
Ce serait bien de l'inviter au prochain Forum eCulture. A garder en mémoire...
 
 
 
=== Reste à faire ===
 
Citer source pour anecdotes
 
 
 
chercher dans le bouquin « Histoire d'internet » par Pierre Vallée (Raph en a un), plutôt vers le milieu / (important: bien montrer l'entièreté du parcours, du début à la fin pour montrer les étapes, et pas seulement mettre le focus sur l'ordinateur)
 

Version du 18 septembre 2011 à 12:20

Version PDF et imprimée

Plus d'un milliard d'ordinateurs[1] dans le monde en 2010. En 2014, il y en aura près de deux milliards. Mais qui est à l'origine de l'informatique ? L'Histoire a retenu le nom d'Alan Mathison Turing . L'invention ne peut pourtant pas lui être entièrement attribuée, étant nécessairement le fruit de nombreux talents conjugués ; néanmoins, Turing demeure celui qui a fabriqué le premier grand ordinateur moderne.

Pendant la deuxième guerre mondiale, ce mathématicien de génie s'attache à défaire les codes secrets de la machine Enigma utilisée par les Nazis pour crypter leurs messages, afin d'anticiper les attaques allemandes. Jusqu'à 6000 hommes travailleront sur la base de ses idées en assemblant des tubes ayant un rapport lointain avec les ordinateurs d'aujourd'hui mais préfigurant leur fonctionnement. La machine de Turing était énorme : elle consommait autant d'électricité que la ville de Londres!

Les experts estiment que grâce à cette machine, la guerre mondiale fut écourtée d'au moins un an. Churchill chargea Turing de mettre au point le système de communication secret pour communiquer avec le président Roosevelt. Alan Turing séjourna ensuite aux États-Unis où il rencontra Claude Shannon, fondateur de la théorie de l’information et inventeur du fameux bit, définissant l’unité d’information de tous les ordinateurs. A partir de 1945, il travailla sur la programmation de l'un des tout premiers véritables ordinateurs : Manchester Mark I.


Un franc succès qui ne le sauva pourtant pas de la discrimination envers les homosexuels, desquels il faisait partie. Turing était montré du doigt pour ses excentricités et ses comportements étranges -il se baladait par exemple avec un gros réveil autour du cou-, il fut contraint à la castration chimique et mis au ban de la société.

Selon la légende, il serait mort en 1954 après avoir croqué une pomme saturée de cyanure. En septembre 2009, le premier ministre britannique Gordon Brown a présenté des regrets au nom du gouvernement britannique pour le traitement qui lui a été infligé.



Encart

« Dip the apple in the brew/Let the sleeping death seep through »

« Plonge la pomme dans le brouet/Et laisse le sommeil de Mort l’imprégner »


Sources et notes

  • Wikipedia
  • Livre "Histoire d'Internet" de Pierre Vallée.

(chercher l'ISBN)

http://uzine.net/article159.html

http://www.turing.org.uk/turing/

Video.png

http://bit.ly/cAPbdr

http://www.generation-nt.com/gartner-pc-ordinateur-milliard-actualite-111101.html

http://oinm.org/blog/2008/06/1-milliard-dordinateurs-dans-le-monde.html

http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=1278413

http://www.hyperbate.com/dernier/?p=301


Sources iconographiques

http://blogs.warwick.ac.uk/images/jmiles/2006/03/03/turing.jpg