Nétiquette

De Wiki livre Netizenship
Révision datée du 22 juillet 2016 à 11:05 par Lissabuttow (discussion | contributions) (copié-collé de la version 1.1. mai 2016 de l'ODT CDN)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Notions-clés : citoyenneté numérique, cybercitoyenneté, eCulture, charte, nétiquette, étiquette,code de conduite, netizen, email, copie cachée (Cci), forum, wiki, réseau social, blog.

Profils-clés : David Parrott, Internet Engineering Task Force, Request for comments, Ynternet.org.


BUTLER.png
Netiquette1.jpg

Pour célébrer une grande nouvelle, les hommes russes s'embrassent sur la bouche. Les esquimaux, lorsqu'ils se saluent dans l'air glacial, se frottent le nez. À chacun, décidément, son mode de communication...

Il existe des dizaines de façons de dire bonjour, qui varient d’une culture à l’autre. On peut s’échanger une virile poignée de mains, s'étreindre en un hug ardent ou contenu, se faire la bise une, deux, trois ou quatre fois, se regarder droit dans les yeux... Toutes ces pratiques font sens. Elles correspondent à des environnements culturels différents. Ce sont des protocoles.

Il est généralement recommandé aux candidats à un voyage lointain de potasser un bon guide avant leur départ, afin que leur destination de rêve ne se transforme pas en terre hostile dès leur arrivée. Apprendre les coutumes et les règles de savoir-vivre de ses futurs hôtes est un prérequis, par respect pour eux et pour soi. Ainsi découvrira-t-on qu'au Sénégal, poser à terre le sac à main d'une femme est un geste insultant ou, qu'au Portugal, s’étirer en public trahit la vulgarité...

La bénédiction des netizens

Il existe maintenant une bénédiction des netizens : « Que nos langues soient douces, nos e‑mails simples et nos sites web accessibles ». Elle émane du prêtre anglican David Parrott[1].

Un guide de voyage du cyberespace[modifier]

Aux débuts d'Internet, des protocoles ont été instaurés par les premiers internautes, pour faciliter les échanges et éviter ainsi des pertes de temps et d'énergie. La nétiquette est un ensemble de règles de savoir-vivre, aussi universelles que le réseau internet. Combinaison de network (réseau) et d’étiquette, au sens « codes de conduite », elle ne traite pas d'éthique. Pour simplifier, elle désigne l'ensemble des règles de politesse en vigueur sur les médias numériques. Elle réunit une série de comportements recommandés dans les différents canaux qui fourmillent sur internet : forums, wikis, blogs, réseaux sociaux, messagerie instantanée, etc. La nétiquette a été définie par l'IETF (Internet Engineering Task Force) dans la RFC (Request For Comment) 1855, qui date de 1995[2].

Au-delà de la simple notion de courtoisie, la nétiquette recèle aussi un trésor caché. Ceux qui la pratiquent rendent l’existence virtuelle infiniment plus agréable et constructive. C’est le pilier solide et nécessaire d’une société numérique saine.

Il est ainsi conseillé d’éviter d’utiliser internet comme un bouclier autorisant des comportements que chacun jugerait inappropriés lors d’une conversation en face à face. S’il ne fallait retenir qu’une règle : ce que vous ne feriez pas lors d’une conversation réelle face à votre correspondant, ne le faites pas sur internet. Illustration : quand vous envoyez un courriel simultané à plusieurs personnes qui ne se connaissent pas ou peu, leur adresse électronique ne s’affiche pas parmi les destinataires directs, mais en copie cachée (BCC ou Cci). Cette procédure permet d'éviter que l’un des destinataires réponde à tous les autres en pensant ne s’adresser qu'à l’expéditeur. Elle contribue aussi à limiter la propagation des virus et préserve la discrétion de tous.

Il existe certains principes généraux qui fondent la nétiquette. D'autres se déclinent selon des environnements spécifiques : réseaux sociaux, blogs, forums, etc.

Charte et nétiquette, comment leur donner vie ?[modifier]

Au travail, en formation, en famille, quelles règles d'usage faut-il adopter ? Plutôt que d’interdire, comment aider à comprendre les risques et les opportunités potentiels ?

La solution, en entreprise et en milieu scolaire, c’est d'abord de rédiger et d'adopter une charte de bonne conduite, mais c’est aussi et surtout de les faire vivre. Ceci par des débats entre collègues, étudiants ou même en famille, des partages d'expérience, une mise à jour permanente et la plus participative possible. Il y a là une hygiène indispensable en ces temps numériques. Des conférences et des formations aux pratiques de la nétiquette sont proposées par des experts de la citoyenneté numérique[3].

Les règles incontournables[modifier]

Ces règles ont été synthétisées par Raphaël Rousseau, alias R4f, pour les projets de réseaux sociaux d'Ynternet.org et des Citoyens du Net. C'est une synthèse pour vous faire gagner du temps, car il n'est pas facile de trouver un tableau prêt à photocopier, pour l'afficher au bureau ou à la maison...

Quelques principes importants
Les dix comman-dements

Ne divulguez jamais des informations trop personnelles qui pourraient se retourner contre vous.

Évitez les blagues avec intonations. Le son n’est malheureusement pas livré avec l’écrit.

Soyez explicite dans vos intentions.

Préférez un français correct au langage SMS.

Soyez constructif/ve dans vos contributions.

N’écrivez pas de manière électronique ce que vous ne diriez pas en face à face.

Évitez les majuscules, vous donnez l’impression de CRIER.

Ne divulguez pas en « public » ce que vous avez appris en privé sans autorisation préalable des intéressés (photo, information, etc.).

N'utilisez pas l'intimidation.

N’oubliez pas que tout ce que vous publiez (même en comité restreint) laisse une trace.



Courriel

Indiquez clairement le sujet de votre communication dans l’espace prévu à cet effet.

Préférez le format texte brut au format enrichi (HTML) : tous les logiciels ne supportent pas cette option (!!!!).

Lors d’un envoi simultané à plusieurs contacts, utilisez BCC ou CCi, soit la copie carbone invisible, pour éviter la diffusion de virus potentiels et conserver une certaine discrétion quant aux adresses électroniques des différents destinataires.

Déposez vos pièces jointes sur un serveur et envoyez uniquement le lien à vos destinataires ou compressez votre fichier en .zip.

Lors d’un transfert de courriel, pensez à effacer l’adresse du premier destinataire et à ajouter une note du genre « pour info ».

Ne transférez pas de chaînes de lettres et vérifier avant de transmettre une information qu'il ne s'agit pas d'un canular (hoax).


Forum internet

Faites un minimum de recherches avant de poser des questions et notamment consultez la FAQ pour saisir l'esprit du forum.

N’oubliez pas de toujours choisir un titre clair pour désigner chaque nouveau débat.

Ne lancez ni trolls, ni flames.


Wikis

Évitez les partis pris.

Respectez les droits d’auteurs et confirmez votre accord pour que votre travail soit diffusé.

Restez poli-e avec les autres membres de la communauté.


Messagerie instantanée

Faites des retours à la ligne souvent, pour faciliter la lecture de vos messages.


Réseau social

Conservez une part de mystère sur vous-même.

Soyez vigilant-e avec le mélange de vie privée et identité professionnelle.

Notes et références[modifier]

  1. Bénédiction des téléphones mobiles, Courrier international, n°1004 (2010).
  2. RFC1855, Netiquette Guidelines sur [httm://www.faqs.org www.faqs.org].
  3.  Liste notamment consultable sur [www.ynternet.org www.ynternet.org].