Suite bureautique, applications et multimédia : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
(Un mot sur le multimédia)
Ligne 1 : Ligne 1 :
''suite bureautique, applications, multimédia, logiciel, valeur d'usage''.
+
'''Notions-clés :''' ''[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/%22suite+bureautique%22 suite bureautique], [https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/applications applications],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/multim%C3%A9dia multimédia],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/logiciel logiciel],
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/%22logiciel+libre%22 logiciel libre]
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/%22valeur+d%27usage%22 valeur d'usage],
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/OpenOffice OpenOffice]''.
 +
 
 +
'''Profils-clés :''' ''[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/Microsoft Microsoft],
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/%22Fran%C3%87ois+Billetdoux%22 FranÇois Billetdous].''
 
----
 
----
 
Un ordinateur serait un tas de matière inerte s'il n'était animé par une sorte d'intelligence artificielle.
 
Un ordinateur serait un tas de matière inerte s'il n'était animé par une sorte d'intelligence artificielle.

Version du 5 février 2015 à 12:45

Notions-clés : suite bureautique, applications, multimédia, logiciel, logiciel libre valeur d'usage, OpenOffice.

Profils-clés : Microsoft, FranÇois Billetdous.


Un ordinateur serait un tas de matière inerte s'il n'était animé par une sorte d'intelligence artificielle. Il serait aussi un jouet dont on se lasse vite si les programmes qu'il contient ne répondaient pas à des besoins concrets et presque illimités...

Outre le système d'exploitation, qui est le grand chef d'orchestre, il existe un grand nombre de programmes logiciels qui viennent donner vie à nos ordinateurs. Certains sont invisibles et travaillent en coulisse. Ces applications mettent de l'huile dans les rouages, entretiennent la mémoire, tentent de nous épargner les bugs. Elles sont un peu les neurones de l'engin. D'autres applications travaillent toutes fenêtres ouvertes. Elles sont accessibles directement par des icônes sur notre bureau ou dans la liste des programmes.
Les plus importantes : le navigateur web et la suite bureautique, généralement les premières applications que l'on installe manuellement après l'achat, si ce n'est pas déjà fait d'office.

Une suite bureautique est un ensemble de logiciels qui comporte typiquement :

  • un traitement de texte : c'est-à-dire un programme informatique permettant d'écrire, de corriger, de faire une mise en page sommaire. En 2013, la référence du marché est Microsoft Word, logiciel dont l'utilisation est réglementée par Microsoft. Dans le domaine des logiciels dont l'utilisation et la distribution sont libres, la référence est OpenOffice.org Writer. Dans les sphères de l'État, de la politique, et des administrations publiques, OpenOffice.org Writer et Microsoft Word sont encore leaders.
  • un tableur grapheur : un tableur est un programme informatique capable de manipuler des feuilles de calcul. À l'origine destinés au traitement automatisé des données financières, les logiciels tableurs sont maintenant utilisés pour effectuer des tâches variées, de la gestion de bases de données simples à la production de graphiques (on peut alors parler de tableur-grapheur), en passant par diverses analyses statistiques.
  • un logiciel de présentation : le diaporama est le type de présentation le plus utilisé en faisant défiler des images pour illustrer une conférence par exemple. Le logiciel de présentation permet de bâtir ces « diapositives » efficacement.

Une suite bureautique peut être enrichie par des applications complémentaires :

  • Création de site web
  • Publication assistée par ordinateur (PAO)
  • Logiciel de dessin vectoriel
  • Logiciel de dessin matriciel
  • Base de données

Valeur d'usage : un nouveau critère économique

Il existe des régions du monde, comme Porto Alegre au Brésil, où l'administration publique a simplement installé OpenOffice dès les premiers ordinateurs installés pour le personnel, dans les années 90. Quelques temps plus tard, les collaborateurs de cette administration le disent concrètement : ils sont plus à l'aise avec LibreOffice ou OpenOffice (alias OOo), et MS-Office (MS-Word, MS-Excel) est plus compliqué à utiliser, moins stable, moins performant. Motif : ils avaient l'habitude d'OOo. C'est une expérience vécue. Elle démontre que ce qui compte, pour les éditeurs d'applications, c'est d'habituer le plus vite possible la clientèle à son produit, pour être sûr qu'ils associeront les fonctions, le besoin, à cette application spécifique qu'ils éditent. On appelle cela la valeur d'usage.

Un mot sur le multimédia

Le mot multimédia - ou plus souvent employé en français : multimédias - provient du pluriel du terme latin « medium ». Ce buzzword s'est développé vers la fin des années 1980 et il désigne une application, un service ou encore un appareil utilisant plusieurs médias (l'image, le son et la vidéo). Ce néologisme est apparu en 1978 sous la plume de François Billetdoux [1], lorsque les CD-Rom ainsi que les bornes interactives se sont développés. Il désigne alors les applications qui - grâce à la capacité de stockage d'information du CD-ROM, ou d'internet (par téléchargement), et aux capacités de l'ordinateur - peuvent créer, utiliser ou piloter différents médias simultanément : musique, son, image, vidéo, et interface graphique interactive (IHM).

Quelques applications multimédias :

  • Animation : dessin animé, image de synthèse ;
  • Conception assistée par ordinateur (CAO) ;
  • Développement web ;
  • Dispositifs immersifs ;
  • Enseignement assisté par ordinateur (EAO) : enseignement à distance, didacticiel ;
  • Graphisme : infographie, dessin bitmap, dessin vectoriel ;
  • Jeu vidéo : jeu d'aventure, jeu de stratégie, jeu d'action, etc. ;
  • Publication assistée par ordinateur (PAO) : mise en page, photocomposition ;
  • Musique assistée par ordinateur (MAO) : synthèse sonore, échantillonneur, MIDI ;
  • Montage assisté par ordinateur (son et/ou vidéo) : vidéo ;
  • Téléphonie : VoIP
  • Visio-conférence : GnomeMeeting, NetMeeting.

Notes

  1. Wikipédia. Multimédia.