Web 1.0, web 2.0, web 3.0, web 4.0 : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
m (Web 1, 2 et 3 : une histoire de niveau)
m (Web 1, 2 et 3 : une histoire de niveau)
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Chaque niveau permet de s'éloigner de plus en plus loin des contingences matérielles et techniques :
 
Chaque niveau permet de s'éloigner de plus en plus loin des contingences matérielles et techniques :
  
* Web 1.0 : faire parler '''les ordinateurs''' entre eux. On réplique ce qui existe déjà au niveau de contenus et des dynamiques, on reste dans le ''broadcast'', de 1 vers n
+
* Web 1.0 : faire parler '''les ordinateurs''' entre eux. On réplique ce qui existe déjà au niveau des contenus et des dynamiques, on reste dans le ''broadcast'', de 1 vers n
 
* Web 2.0 : faire parler '''les gens''' entre eux. Les internautes sortent de leur simple rôle de consommateurs pour devenir participants
 
* Web 2.0 : faire parler '''les gens''' entre eux. Les internautes sortent de leur simple rôle de consommateurs pour devenir participants
 
* Web 3.0 : faire parler '''les objets''' entre eux, avec émergence en force du ''web mobile'' et du ''web sémantique''. On parle aussi du web des objets. '''Les informations sont enrichies'''. Par exemple la date "01 avril 2024" qui n'était auparavant qu'une simple succession de caractères, devient un objet reconnu comme une date par les programmes. Ainsi, elle peut devenir "April 1st, 2024" dans un système qui traduit les dates en anglais américain. On pourra aussi demander "les dates ultérieures au 1er janvier 2024", donc inclure les documents, comme celui-ci, qui parlent du "1er avril 2024". Idem avec les personnes, les lieux, les numéros de téléphone, les coordonnées géographiques... Bref, tout ce qui peut tirer avantage à ne pas être uniquement du texte, et prendre du sens (d'où l'adjectif ''sémantique'').  
 
* Web 3.0 : faire parler '''les objets''' entre eux, avec émergence en force du ''web mobile'' et du ''web sémantique''. On parle aussi du web des objets. '''Les informations sont enrichies'''. Par exemple la date "01 avril 2024" qui n'était auparavant qu'une simple succession de caractères, devient un objet reconnu comme une date par les programmes. Ainsi, elle peut devenir "April 1st, 2024" dans un système qui traduit les dates en anglais américain. On pourra aussi demander "les dates ultérieures au 1er janvier 2024", donc inclure les documents, comme celui-ci, qui parlent du "1er avril 2024". Idem avec les personnes, les lieux, les numéros de téléphone, les coordonnées géographiques... Bref, tout ce qui peut tirer avantage à ne pas être uniquement du texte, et prendre du sens (d'où l'adjectif ''sémantique'').  

Version du 2 octobre 2011 à 14:18

web 1.0, web 2.0, web 3.0, web sémantique


Web 1, 2 et 3 : une histoire de niveau

Chaque niveau permet de s'éloigner de plus en plus loin des contingences matérielles et techniques :

  • Web 1.0 : faire parler les ordinateurs entre eux. On réplique ce qui existe déjà au niveau des contenus et des dynamiques, on reste dans le broadcast, de 1 vers n
  • Web 2.0 : faire parler les gens entre eux. Les internautes sortent de leur simple rôle de consommateurs pour devenir participants
  • Web 3.0 : faire parler les objets entre eux, avec émergence en force du web mobile et du web sémantique. On parle aussi du web des objets. Les informations sont enrichies. Par exemple la date "01 avril 2024" qui n'était auparavant qu'une simple succession de caractères, devient un objet reconnu comme une date par les programmes. Ainsi, elle peut devenir "April 1st, 2024" dans un système qui traduit les dates en anglais américain. On pourra aussi demander "les dates ultérieures au 1er janvier 2024", donc inclure les documents, comme celui-ci, qui parlent du "1er avril 2024". Idem avec les personnes, les lieux, les numéros de téléphone, les coordonnées géographiques... Bref, tout ce qui peut tirer avantage à ne pas être uniquement du texte, et prendre du sens (d'où l'adjectif sémantique).

Jusqu'à aujourd'hui, seuls des moteurs de recherche spécialisés peuvent tirer parti de ces informations, mais la contrainte est de rester dans des domaines spécifiques car les informations enrichies (dates, lieux...) sont renseignées par des humains dans des champs spécifiques de formulaires.

Par exemple :

  • un moteur de recherche immobilier où l'on peut rechercher des annonces parues depuis moins de 7 jours et concernant une maison individuelle dans un rayon de 30 Km autour de Strasbourg.
  • un moteur de recherche pour l'emploi qui permet de trouver les offres d'emploi de moins de 3 mois pour un poste à durée indéterminée dans le domaine de l'agronomie, pour un diplômé de Master, avec un salaire d'au moins 30'000 Euros annuels.