Ynternet.org, collection eCulture & ISSN

De Wiki livre Netizenship
Révision datée du 24 juillet 2014 à 14:04 par Psalaman (discussion | contributions) (ISBN & ISSN : le saviez-vous ?)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Ynternet.org[modifier]

Depuis 1998, l'institut Ynternet.org a pour mission la recherche et la formation à la culture numérique, au sens large du terme. Non pas eCulture = art, mais eCulture = comportements et solutions pratiques à l'ère numérique.

Le conseil scientifique d'Ynternet.org est composé de leaders mondiaux du bien commun dans la société de l'information, tel Richard Stallman lui-même, fondateur du mouvement du logiciel libre, ainsi que Florence Devouard, première présidente de Wikimédia, fondation qui gère Wikipédia. Ce conseil contribue à évaluer en quoi l'arrivée d'internet bouleverse nos pratiques. En quoi ce nouveau média peut-il être utile, pas seulement sur le plan de la création individuelle, mais aussi sur le plan collectif (citoyenneté numérique) ? C'est la raison du « Y » d'Ynternet.org, qui se prononce « why » (pourquoi) en anglais : pourquoi internet ?

La collection eCulture[modifier]

La collection eCulture est une antichambre pour d'autres accords de (co-)éditions, sans exclusivité. Elle propose un répertoire de solutions et des clés de réflexion pour tous les publics intéressés par les enjeux de société à l'ère numérique. Les ouvrages proposés, fruits d'une démarche collaborative, peuvent se décliner en de nombreux outils pédagogiques selon les besoins de nos interlocuteurs. Dans l'esprit de la culture Libre, nous partageons notre documentation avec toute personne souhaitant copier/redistribuer une de nos publications, sous forme de déclinaison, sous licence libre.

Le parti pris, la ligne éditoriale, est de :

  • traiter des biens communs au XXIe siècle ;
  • privilégier une approche transdisciplinaire, des tours d'horizons, des synthèses d'ouvrages existants ;
  • être sous licence libre (les textes sous licence d'Art Libre, les images en fonction des auteurs), permettant la libre copie, modification et redistribution pour autant que la licence initiale et les auteurs soit mentionnés ;
  • co-rédiger les mises à jour sur une plateforme collaborative, de type wiki ;
  • permettre à tous d'éditer/publier un livre sur mesure à partir de nos travaux, en utilisant l'option « créer un livre » depuis le site web www.netizen3.org.

Dans cette image, on voit quelques déclinaisons possibles. L'ouvrage Racines de l'économie numérique est la déclinaison pour l'économie d'entreprise, co-produit avec la France Business School (anciennement ESCEM), dans le cadre du projet européen de transfert d'innovation ARIADNE, dédié à la formation à l'économie sociale.

Fleur.png

ISBN & ISSN : le saviez-vous ?[modifier]

Depuis les années 70, la majorité des livres ont un numéro ISBN (International Standard Book Number). Cela signifie que c'est une version fixe. C'est un numéro international normalisé, pour la publication de livres. Un numéro ISBN permet d’identifier, de manière unique, chaque livre publié. L'auteur ou son éditeur envoie un exemplaire à l'autorité centralisatrice, qui est consigné. Il simplifie la gestion informatique du livre pour trouver la référence et commander des nouveaux exemplaires : bibliothèques, libraires, distributeurs, etc. L'ISBN est un sous-groupe des codes EAN (pour European Article Numbering mais désormais International Article Numbering). À ce titre, les premiers chiffres d'un numéro ISBN complet sont toujours 978 ou 979.

Quant à l'ISSN (International Standard Serial Number), il n'a rien à voir avec les serial killers! L'ISSN est réservé aux journaux, revues et autres publications en série périodique.

C'est le cas de cet ouvrage qui fonctionne selon le système des versions mettant à jour le contenu en fonction des contributions des lecteurs. Leurs éditeurs utilisent un code unique pour désigner une série de publications portant le même titre mais à un nombre à priori non défini de volumes ou versions. On rajoute donc un numéro pour mentionner la date de parution de chaque nouveau tirage en plus du numéro ISSN attribué à la série complète. Le préfixe EAN pour les ISSN est 979. A la différence du code ISBN, l'ISSN dispose d'un suffixe (représenté par un deuxième code barres placé à droite de la représentation barre du code EAN).

Avec l'arrivée d'internet et sa culture naturellement participative, l'ISBN fait moins sens et l'ISSN devient plus intéressant. Il permet de mieux partager les savoirs sans détruire l'environnement, sous forme de publication à la demande. Il permet aussi d'intégrer un principe clé de la culture numérique : publier tôt, mettre à jour souvent.

Pourquoi et comment acheter ce livre ?[modifier]

Pourquoi l'acheter s'il est en libre accès sur le web et que tous le monde peut le copier ?[modifier]

  • Pour le plaisir d'annoter, de lire dans le train ou en vacances sur un support non numérique...
  • Pour qu'il puisse mieux passer de main en main, vu qu'un livre bien relié dure plus longtemps qu'une copie d'imprimante.
  • Pour participer à cette œuvre collective. Acheter prend alors une dimension politique : vous lui permettez de mieux exister, vous donnez les moyens aux auteurs de continuer à coordonner sa mise à jour et ses extensions : traductions, illustrations, déclinaisons sous forme de film...

Comment l'acheter ?[modifier]

Depuis la page web [www.netizen3.org]
En librairie, en donnant le numéro ISSN.

Et, pourquoi pas, via l'économat de votre école ?

Imprimé sur demande et livré en 2 à 10 jours, nous évitons ainsi les pertes dues aux vieilles versions.

Enfin, pour saluer les auteurs et éviter le papier, vous pouvez le télécharger et faire un don.