Analyser une URL : Différence entre versions

De Wiki livre Netizenship
Ligne 1 : Ligne 1 :
''adresse universelle, ressource, pensée critique, hammeçonnage, URL, arnaque, phising.''
+
'''Notions-clés :''' ''[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/%22adresse+universelle%22 adresse universelle], [https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/ressource ressource],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/%22pens%C3%A9e+critique%22 pensée critique],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/hamme%C3%A7onnage hammeçonnage],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/URL URL],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/arnaque arnaque],  
 +
[https://groups.diigo.com/group/e_culture/content/tag/phishing phishing].''
 
----
 
----
 
Toute navigation dans l'immensité de la toile se fait par des coordonnées géographiques bien spéciales : les URLs, ou adresses web en langage courant.  
 
Toute navigation dans l'immensité de la toile se fait par des coordonnées géographiques bien spéciales : les URLs, ou adresses web en langage courant.  

Version du 9 février 2015 à 13:21

Notions-clés : adresse universelle, ressource, pensée critique, hammeçonnage, URL, arnaque, phishing.


Toute navigation dans l'immensité de la toile se fait par des coordonnées géographiques bien spéciales : les URLs, ou adresses web en langage courant. Le sigle URL (de l'anglais Uniform Resource Locator, littéralement « localisateur uniforme de ressource »), désigne une chaîne de caractères utilisée pour localiser les ressources du World Wide Web : document HTML, image, son, forum Usenet, boîte aux lettres électronique, entre autres. En France, d'après le Journal officiel du 16 mars 1999, « URL » peut être traduit par adresse réticulaire ou adresse universelle[1].

Une URL permet de mémoriser l'emplacement d'une ressource, de la transmettre à un correspondant ou de la garder pour y retourner ultérieurement. Savoir lire les URLs, c'est une des bases pour ne pas se faire arnaquer. En lisant correctement une URL, on sait déjà beaucoup de choses sur le site désigné. Une connaissance utile avant de cliquer sur un lien hypertexte frauduleux.

Exemple pratique : http://www.tous-les-toutous.net/ressources/veterinaires.html

  • http : Il s'agit du protocole par lequel on accède à cette ressource. HTTP est le protocole du web, donc la plupart des URLs qu'on connait commencent par http:// ou https:// (HTTPS est la version sécurisée pour des interactions confidentielles entre votre navigateur et le serveur) ;
  • www : www. c'est la « racine » avant le « nom de domaine ». La racine est souvent www., mais pas toujours. Parfois il n'y a tout simplement rien : http://tous-les-toutous.net, est ainsi redirigé sur http://www.tous-les-toutous.net. Mais on peut aussi trouver, par exemple, deutsch.tous-les-toutous.net pour la version allemande. Attention : dans les tentatives d'arnaque, on peut vous demander de cliquer sur une URL prétendument liée à un service bancaire comme Paypal, de type http://paypal.tous-les-toutous.net, ce n'est PAS un site de Paypal  ;
  • tous-les-toutous.net : C'est le nom de domaine ou du serveur qui gère les données et auquel le navigateur va s'adresser pour accéder à la ressource.
  • /ressources/veterinaires.html : C'est l'emplacement de la ressource sur le serveur www.tous-les-toutous.net où l'on distingue :
    • /ressources/ : Le chemin jusqu'à la ressource,
    • veterinaires.html : Le document en lui-même, sans doute ici un fichier web (d'où l’extension .html qui indique qu'il est au format HTML).

Avec une telle URL, on peut présumer qu'on tombera sur un ensemble de ressources du site www.tous-les-toutous.net.

Comprendre les URLs permet de rester vigilant. Lorsqu'on suit un lien, il est bon de vérifier qu'il désigne bien le site sur lequel on veut aller. Par exemple dans les courriels demandant de vérifier un prétendu code d'identification, si vous remarquez que l'URL évoque un nom qui n'a rien à voir avec celui de votre banque, c'est qu'on essaye de vous piéger. Ici, on parle de phishing ou hammeçonnage. Quant à l'apparence de la page, elle ne doit pas suffire à vous rassurer !

Notes et références

<references>