Anonymat pseudonymat

De Wiki livre Netizenship
Révision datée du 21 juillet 2016 à 10:09 par Lissabuttow (discussion | contributions) (copié-collé de la version 1.1. mai 2016 de l'ODT CDN)

Notions-clés : réseau social, anonymat, pseudonymat, préférences de l'utilisateur, conditions générales, identité numérique, données personnelles, Confidentialité, vie privée.

Profils-clés :Salam Pax,Facebook.


Vous êtes-vous déjà promené au milieu d’une foule d’inconnus vêtu d’un T-shirt affichant vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone ?

C’est ce que vous faites sur internet dès que vous pénétrez dans une communauté virtuelle. Vous allez même jusqu’à accrocher à votre T-shirt une carte de visite que n’importe qui peut subtiliser à votre insu.

Lili13, qui a 13 ans, tchatte sur un forum avec Janysmile, une autre petite fille du même âge. Lili13 propose à Janysmile un rendez-vous réel au parc voisin. En fait, qui est vraiment Lili13 ? Un pseudonyme peut permettre de cacher de mauvaises intentions.

Salam Pax[1] est le pseudo d'un blogueur irakien. En 2003, au cœur de la deuxième guerre du Golfe, il publie des articles décrivant sa vie au quotidien. Seul l’anonymat garanti par le pseudonyme le préserve d’une arrestation et des tortures auxquelles l’expose son activité.

Ces deux exemples extrêmes illustrent le double usage possible du pseudonyme : la protection et l’abus. Il est vrai que, sur le web, vous vous promenez rarement au milieu d’une foule d’inconnus. Le plus souvent vous êtes plutôt en quête de réseaux de confiance. L’encouragement au pseudonymat et à l’anonymat pour des raisons défensives, par peur de la foule d’inconnus, relève en réalité du faux débat.

La vraie question qui doit se poser est la suivante : pourquoi laisser les visiteurs du net se promener parmi des foules d’inconnus, au lieu de les encourager à évoluer dans des environnements de confiance ? La vraie réponse aux inquiétudes légitimes consiste à favoriser les réseaux qui n’incitent pas, comme Facebook par exemple, à la mise à nu de ses usagers.

Gardez également à l’esprit que vos données peuvent être revendues, participant ainsi à la construction d’un tableau statistique recensant vos comportements individuels et collectifs partout où vous vous déplacez – une stratégie inquisitrice qui sert d’abord des intérêts d’oligarchies économiques peu recommandables.

Il est donc primordial de développer son esprit critique et de rester attentif aux conditions générales de chacune des communautés fréquentées. Vous pourrez ainsi privilégier les réseaux offrant des services loyaux, même payants, mais sans vices cachés, au détriment des services gratuits qui, à long terme, de manière directe ou indirecte, collective ou individuelle, vous porteront préjudice.

Si vous vous trouvez dans un environnement où une foule d’inconnus est susceptible d’accéder à vos données, mieux vaut vérifier le degré de loyauté et de confidentialité qui vous est garanti. Plutôt que de plonger dans l’anonymat ou le pseudonymat, vérifiez donc les préférences que vous avez sélectionnées dans les conditions générales du réseau.


On the Internet, nobody knows you're a dog.
...

Notes et références