Gestion de l'identité numérique et de son ePortfolio

De Wiki livre Netizenship
Révision datée du 4 avril 2013 à 10:58 par Dinara (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Vieux... comme le Web[modifier]

L'ePortfolio, c'est la partie maîtrisée de l'identité numérique.

Dès l'apparition du Web, ses pionniers ont adopté le principe "je commence par me présenter", la page d'accueil (homepage en anglais), devenue la page "à propos de l'auteur" sur les blogs minimalistes. Dans le domaine de la formation, on l'appelle maintenant ePortfolio. Son résultat, visible sur le Web, n'est pas ce qui importe le plus, contrairement à ce qu'on attendrait d'une carte de visite virtuelle, synthétique et léchée, voire asseptisée. Ce qui compte, c'est la démarche amorcée par la réalisation de l'ePortfolio, les réflexions qu'il inspire durant sa réalisation et sa mise à jour. Réaliser notre ePortfolio nous pousse à nous demander Qui suis-je ?, Quels sont mes projets ?, Comment les présenter, les archiver, les mettre à jour ?, Quelles informations partager ?, Quelles limites entre vie publique et monde privé ?... C'est aussi le meilleur moyen d'évaluer le degré d'eCulture générale d'une personne, en cherchant sur le Web les traces de tout ce qu'elle a publié (volontairement ou involontairement).

Facebook nous veut-il du mal ?[modifier]

Aujourd'hui, un demi-milliard de personnes ont créé un profil Facebook. Cependant, rares sont celles qui réalisent qu'il s'agit là d'un type d'ePortfolio. Facebook, LinkedIn et Google, pour ne citer que les 3 leaders du domaine en 2010, offrent des services de "média social" permettant de développer un ePortfolio. Néanmoins, ils sont vivement critiqués sur leur politique de gestion de la vie privée des utilisateurs. Facebook est généralement interdit à l'école, et encore plus souvent au travail. Les internautes ont donc senti le potentiel de la culture de l'auto-profilage, mais débutent bien souvent en se cassant les dents, sans recevoir d'orientations de leurs responsables de formation. Les abus sont donc nombreux. C'est le Far West, les services les plus connus pour se profiler stockent nos préférences pour les revendre. Amis, goûts et couleurs sont autant de sources de profits pour les vendeurs de produits ciblés. La gratuité est au prix de la manipulation des masses[1]. A l'opposé, l'ePortfolio est une démarche au service du bien commun. Nous sommes partis sur de mauvaises bases. Il faut parfois apprendre par l'erreur pour mieux rebondir. Inconsciemment, l'art du profil émerge dans l'humanité. C'est déjà ça.

Les initiatives citoyennes fleurissent[modifier]

Ça bouge dans le domaine des ePortfolios. Certains services publics ont choisi d'inclure l'ePortfolio dans leur programme à l'école ou pour l'aide à l'emploi. Des formateurs s'initient au processus de création d'ePortfolios. Ils peuvent ensuite devenir guides, alias e-médiateurs. Des rencontres internationales traitent du sujet entre experts, enseignants, chargés d'insertion, toutes générations confondues. Ils mettent en valeur l'ePortfolio pour ce qu'il est : une démarche pour bien démarrer dans la culture collaborative et la citoyenneté numérique. Et de nombreux réseaux sociaux moins connus que Facebook mais plus éthiques émergent dans un esprit de partage loyal. Ils offrent des fonctions similaires, tout aussi gratuites, sans publicité, mais sans se financer en manipulant les préférences des utilisateurs. Ils vivent grâce aux dons et à des fonds publics. Le modèle économique qui permet le mieux de préserver le bien commun dans ce domaine consiste à vendre à tarif modéré les services additionnels : formation de formateur, graphisme sur mesure, espace mémoire ou fonctions supplémentaires...

Citations diverses (en option)[modifier]

Identités et savoirs sont les deux mamelles de la connaissance. Auteur anonyme


L'ePortfolio pour réduire la précarité[modifier]

Certaines personnes sont fragiles, n'ont pas la culture pour être autonome. Les causes sont multiples : manque de confiance, environnement défavorable, faible éducation de base, souvenir de discrimination, handicaps physiques ou mentaux légers... Elles ont besoin d'un environnement protégé pour se construire, d'être guidées et aidées pour trouver leur place dans la société. Aussi à première vue, l'obligation de mériter sa place pour gagner sa vie donne un signal de précarisation. Mais si nous partons du principe que le numérique n'est pas une option mais un fait de société. Il s'agit de l'accepter et de l'utiliser à bon escient pour en maximiser l'utilité sociale. Dès lors, comment éviter que la hiérarchie de compétences ne crée de nouveaux ghettos ?

Pour cela, le délicat exercice du portfolio est opportun : exposer ses compétences avec un effort de neutralité et maintenir à jour le bilan de leur état. S'il est électronique et public (l'ePortfolio), alors on peut faire du Web un réseau d'individus engagés à s'élever en permanence vers plus d'aptitude à gérer leurs existences et participer activement à notre société, en toute transparence. Cela nous amène à plus de clairvoyance : davantage d'humilité devant ceux qui nous surpassent dans certains domaines et plus d'assurance en voyant qu'il y a des béotiens dans nos champs d'expertise. On sait aussi de cette manière qui est qui : où trouver une compétence, vers qui se tourner pour en acquérir de nouvelles, sans faux-semblant ni voyeurisme.

DIVERS Encarts (en option)[modifier]

1)

Zen3, un jardin pour les citoyens du Net.

Pour découvrir un réseau social éthique avec service d'ePortfolio pour la vie, visitez par exemple www.zen3.net


2) Encart sur fond gris en bas d'une page

Un ePortfolio, c'est tout autant :
Terminologies de l'ePortfolio selon les domaines d'application traditionnels
Domaine social et professionnel Nom souvent donné à l'ePortfolio

Milieux de la création et du multimédia

Un "Book" de promotion pour les professionnels

Services d'insertion professionnelle

Un Curriculum Vitae détaillé, plus exhaustif que la version papier et plus à jour

Journalisme participatif et Internet associatif

Un weblog ou BLOG

Milieux de la formation

Espace d'archivage des bilans personnels et de travail réflexif sur ses apprentissages

---

3) Encart sur fond gris en bas d'une page

Les phrases suivantes font appel aux mêmes finalités de l'ePortfolio :
  • valoriser son potentiel et ses réalisations pour trouver sa place dans la société
  • faciliter la mise en réseau des personnes partageant des centres d'intérêts communs
  • prendre le contrôle de son identité virtuelle plutôt que de subir celle des moteurs de recherche.

---

Encart 4 - QUIZZ

+quizz.png

Identité numérique - Quizz définition.

Question : l'adoption massive d'outils informatiques change notre manière de communiquer et nos codes culturels. Parmi ces codes, l'un d'eux est désigné sous l'expression consacrée "gestion de l'identité numérique". A votre avis, que recouvre le terme "identité numérique" ? (une seule bonne réponse)

A) Le nom ou le pseudonyme avec lequel un utilisateur s'identifie sur le web.

B) Les données d'état civil d'un individu, à partir du moment où elles sont numérisées, intégrées à une base de données et accessibles par Internet.

C) Les données formelles et informelles produites ou mises à disposition par tout utilisateur d'Internet et qui révèlent les différentes facettes de son activité numérique.

D) Toutes les données numériques relatives à un individu : date de naissance, numéro de permis de conduire, de carte d'identité, de passeport...


Quizz sur les "à priori" concernant une démarche ePortfolio

Question : La démarche ePortfolio consiste à rassembler et rendre publiques les informations sur soi afin de présenter un portrait de son parcours et de ses compétences qui nous corresponde. Site perso, homepage, blog et certains réseaux sociaux sont des supports adéquats pour un ePortfolio. La démarche ePortfolio est de plus en plus fréquente, tant dans une contexte de formation qu'en milieu professionnel. Cependant, de nombreuses personnes se font du souci face à l'idée de mettre à disposition sur Internet des informations les concernant. Voici certaines réactions qu'on pourrait entendre. Ces personnes se font-elles du souci pour rien ou trouve-t-on, parmi les réactions suivantes, certaines qui sont justifiées ? Quelles réponses vous semblent appropriées ? (Plusieurs bonnes réponses possibles)

A) En faisant un ePortfolio, je vais être forcé de dévoiler ma vie privée. B) Le portfolio est un journal intime ; à ce titre, il n'a pas à être publié sur le web.

C) Si je fais un ePortfolio, cela ne servira a rien car mon futur employeur potentiel ne le lira sûrement pas.

D) En mettant en ligne certains de mes travaux et des réflexions personnelles, mes idées vont être connues de tous et de n'importe qui.

E) Avant de songer à publier des informations sur le web, je ferais bien d'apprendre à utiliser un ordinateur.

F) Mettre des informations en ligne ne pose pas de problème pour autant que celles-ci n'aient pas trop de valeur.

G) En ayant une présence en ligne, j'ouvre la porte à ce que des individus dangereux viennent m'importuner chez moi.


Espaces privés.

Question : Certains espaces d'Internet sont accessibles que si l'on dispose d'un compte utilisateur, auquel on s'identifie généralement à l'aide d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe. Par exemple votre boîte de courriel. Au moment de créer son mot de passe, servant en quelque sorte de "clé", à quoi faudra-t-il prendre garde? (plusieurs bonnes réponses)

A) Choisir un mot de passe qui ne puisse pas être aisément deviné (éviter: surnom, prénom, nom du chat, date de naissance...)

B) Eviter de donner à autrui son mot de passe, même si on le change après

C) Changer son nom d'utilisateur régulièrement

D) Utiliser le nom d'utilisateur comme mot de passe afin d'être sûr de ne pas l'oublier

E) Changer de mot de passe chaque fois que l'on se connecte afin d'assurer un maximum de sécurité

F) Si l'on soupçonne que quelqu'un d'autre a accédé au compte, changer de mot de passe immédiatement

G) Les mots de passe sont problématiques, il vaut mieux éviter d'en avoir besoin en ne créant jamais de compte utilisateur


Iconographie (en option)[modifier]

1. Schéma "Les sphères de l'Identité numérique" Légende "Les sphères de l'Identité numérique" adapté de cette [source http://turing.lecolededesign.com/agodec/diplome/wp-content/uploads/2008/12/cercle_identite.jpg]

à faire par bernard selon mon email du 03.09.2010 à 04h sinon prend celui qui est en ligne

2. http://www.fredcavazza.net/files/IdentiteNumeriqueComplete.jpg L'identité numérique par Fred Cavazza


Sources (en option)[modifier]

  • Bientôt, le ePortfolio, entretien avec Serge Ravet, octobre 2004 :

http://www.telemaque.regioncentre.fr/USER/Info/Actualites/ListeActualites.aspx?ActuID=153

  • Compte-rendu des États Généraux de l’identité numérique

http://www.fredcavazza.net/2009/04/28/compte-rendu-des-etats-generaux-de-lidentite-numerique/

  • Descriptif du schéma en forme de Puzzle sur l'ID numérique

http://www.ko-evolution.com/Aeroom/Identite-2-0_a122.html

  • L'indispensable gestion de la réputation numérique

http://www.zdnet.fr/blogs/ils-ont-blogue/l-indispensable-gestion-de-la-reputation-numerique-39600489.htm


Articles connexes[modifier]

Contenus de base d'un bon profil

Autres documents pour usages complémentaires (en option)[modifier]

http://identity20.com/media/ETECH_2006/


schéma "eP-4-facettes" selon mon email du 03.09.2010 à 04h, avec

Légende : Les 4 facettes de l'ePortfolio, adapté du schéma de Christian ALIN & Christian MICHAUD - IUFM Lyon1 - CRIS EA 647 2008


http://www.fredcavazza.net/files/IdentiteNumeriqueSimple.jpg



Reste à faire[modifier]

Créer tableau Rajouter liens divers sur études ePortfolio Mettre le titre définitif "Tous les chemins mènent à l'ePortfolio"


Titres et intros alternatives[modifier]

Tous les chemins mènent à l'ePortfolio